La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

7e Colloque Identité

Vendredi, 2 novembre 2018

 

Merci aux participants!

 

Information:

Louise Landry

info@irfcpo.org

 

 
 

 

 

Vivre ou survivre

dans la complexité d'aujourd'hui

7e Colloque Identité

Vendredi, 2 novembre 2018 - Collège André-Grasset

 

Lancement des livres

La perspective psychogénétique et l'utilisation de l'épreuve Groupements: Deux nouvelles publications

Guy Perreault, c.o., coauteur, Président de l’IRFCPO

Le 7e colloque était l'occasion de procéder au lancement des deux nouvelles publications tant attendues. Cet ambitieux travail de mise-à-jour réalisé sous la direction de Louise Landry, a permis d’intégrer des écrits et des communications de Luc Bégin dont plusieurs ont fait l’objet d’enseignements ou d’échanges restreints sans avoir été publiés. Ces deux nouveaux livres ont été également l’occasion pour les coauteurs Guy Perreault et Nathalie Ross d’y intégrer les développements des dernières années ainsi que leurs réflexions concernant l’utilisation de l’épreuve Groupements et l’intervention psychogénétique. Ce premier atelier a permis également d'entendre les témoignages des co-auteurs quant à leur travail et les relations qu'ils ont entretenu au cours des années avec l'auteur, Luc Bégin.. La présentation de Guy, aura permis plus spécifiquement de découvrir en quoi ces nouvelles publications contribuent au perfectionnement des professionnels qui ont été formés depuis les trente dernières années.

       Complexité, leadership et compétence

Louis Roy, Coach, formateur et conseiller en développement organisationnel

Marie-Josée Hébert, c.o., psychothérapeute, Groupement des chefs d'entreprise et pratique privée

Le monde est complexe, c’est un fait. Le rythme, l’ampleur et la profondeur des changements représentent des défis majeurs pour les personnes et, plus particulièrement, pour toutes celles qui doivent assumer un rôle de leader dans leur milieu, ayant à la fois la responsabilité de définir et d’incarner une nouvelle vision, de donner un sens et de gérer ces changements

L’engouement pour le développement des « compétences » reflète sans aucun doute ce besoin de mieux s’adapter à ce nouveau défi. Mais quelles compétences devons-nous développer?

À travers cet atelier et la présentation de Louis Roy, les participants ont pu explorer ces questions par le biais des travaux de différents auteurs que Louis Roy a intégré dans sa pratique professionnelle et qui s'inscrivent dans la même mouvance que la perspective psychogénétique. En s’inspirant de l’important travail qui est fait depuis plus de quinze ans auprès des leaders, les participants ont pu voir comment cette conception du développement, malheureusement encore peu connue, nous aide à comprendre les défis qui se posent à nous et, aussi, pourquoi de nombreux efforts de développement ne livrent pas les fruits tant attendus. Les notions de développement vertical comparativement au développement horizontal ont été traitées. Les échanges avec les participants auront permis de faire les liens avec la perspective psychogénétique.

                      Tenir compte de la complexité dans la gestion des                 personnes.

       Diane Fellice, c.o., psychothérapeute, CRHA, Coach certifiée RCC TM

       Dany Belleville, CRIA, Vice-présidente RH et administration, Plastiques GPR inc.  

L’adéquation entre les ressources de la personne et les défis qu’elle doit surmonter est un postulat fondamental pour tous les professionnels concernés par le développement, la motivation et la santé psychologique des personnes. Dans ce cadre, la notion de complexité est maintenant un enjeu important à prendre en compte autant dans l’appariement personne/emploi que dans le processus même de mobilisation des personnes qu’on accompagne afin de les aider à trouver un sens aux défis qui s’offrent à elles compte tenu des demandes du milieu.

Cet atelier a permis, en premier lieu, d’exposer comment la perspective psychogénétique est utilisée pour s’assurer de l’adéquation entre la complexité d’une personne et la complexité des responsabilités qui lui sont confiées. Les participants ont pu constater comment une dirigeante, formée à la Perspective, a su déployer les ressources de chacun dans le respect de leur fonctionnement, de leurs intérêts et des besoins de l’organisation. Les exemples de profil, les échanges avec les participants ont permis aussi d’aborder comment les résultats obtenus à l’aide de l’épreuve Groupements peuvent être communiqués afin que les individus trouvent un sens à leurs projets.

       Mieux vivre dans la complexité de nos interventions

                       Nathalie Ross, c.o., psychothérapeute, CODEM et pratique privée

Dans un monde de plus en plus complexe et qui exige, plus que jamais, que les travailleurs s’y adaptent rapidement, il est inévitable que les intervenants qui œuvrent auprès de ces travailleurs en subissent les contrecoups. La clientèle ayant souvent des problématiques multiples (épuisement, chômage chronique, santé mentale, maladies, sous-scolarisation, décrochage, situations familiales difficiles, etc.), les intervenants sont confrontés à des situations de toutes sortes et doivent non seulement être efficaces mais, surtout, réussir à aider les autres sans s’épuiser.

Comment arriver à donner le meilleur de soi-même, à faire face aux problématiques multiples, sans tomber au combat? Comment être satisfait de notre travail malgré que nous soyons confrontés à des clients vivants des situations difficiles. Comment apprendre à reconnaître nos propres limites et celles de notre mandat?

À travers cet atelier, les participants ont eu la possibilité de réfléchir et d'explorer des pistes de solutions en lien avec ces questionnements, présentés sous le point de vue de la perspective psychogénétique. La présentation a été ponctuée d’exemples pratiques permettant aux participants de faire des liens avec leur propre expérience et de valider par les échanges leur compréhension des situations vécues ainsi que des interventions possibles sous l’angle de l’utilisation de l’ÉG et de l’intervention psychogénétique.